Tatouage au henné : dangers, allergies et alternative

1

tatouage henné

C’est un grand classique des vacances au bord de la mer, le tatouage au henné.

Ils sont vendus comme entièrement naturels et pourtant lorsqu’ils sont noirs ces tatouages sont le plus souvent chargés de substances chimiques nocives pour la peau.

C’est pourquoi chaque été les autorités sanitaires lancent l’alerte et pourtant les spécialistes voient régulièrement arriver dans leurs cabinets des patients souffrants d’allergies graves et de brulures dues à ces tatouages.

Mais il existe des alternatives en matière de tatouage éphémère.

Quelles précautions prendre pour que tout se déroule bien ?

Le henné :

C’est une plante naturelle. Il est utilisé pour la réalisation de tatouages éphémères.

Son rendu est toujours rouge ou orangé mais jamais noir ! C’est pourtant ce que proposent de nombreux tatoueurs sur les plages avec de nombreux motifs.

S’ils sont tentants, attention, car ces jolis signes tribaux peuvent se transformer en grave allergie.

Le risque du henné noir :

En effet, pour être noir et tenir sur la peau, le henné est mélangé à un produit : le paraphénylènediamine ou PPD.

Ce produit est interdit dans les cosmétiques depuis 2005, exception faite des teintures capillaires.

Et pourtant, chaque année de nouveaux cas sont déclarés et l’on trouve encore trop facilement du henné noir en vente sur internet et même dans des épiceries. Pire encore, on ne peut que déplorer l’attitude de certains instituts qui proposent toujours des tatouages au henné noir, en toute connaissance de cause.

Précautions à prendre pour un tatouage au henné noir :

Le test sur la peau :

Pour le tester sur votre peau, il est primordial de garder un tout petit rond (par exemple) sur votre poignet durant plus de 24 heures. En effet, en 24 heures la peau n’a pas le temps de réagir, il faut parfois deux semaines pour que l’allergie se manifeste.

L’étiquetage :

Souvent trompeur et insuffisant, l’étiquetage n’affiche pas toujours clairement la présence du fameux PPD. On le retrouve parfois sous la forme « black color 10% ».

Salon de tatouage sérieux :

Des salons de tatouage professionnels et réputés proposent du tatouage au henné naturel sur Paris par exemple et ailleurs en France. Il suffit de bien se renseigner.

Le danger sur la peau et la santé :

Une allergie au henné noir est très reconnaissable. Après disparition du tatouage, la peau conserve une marque au motif du tatouage, sous forme d’un eczéma sévère et peut durer plusieurs mois.

Autre problème majeur, le paraphénylènediamine entraine une sensibilisation à vie ! Or, on trouve cette substance un peu partout :

  • Dans les teintures de vêtements
  • Dans les teintures capillaires
  • Dans certaines encres d’imprimerie : sensibilité en touchant un journal
  • Dans certains anesthésiques : comme chez le dentiste ou le dermatologue

Vous pouvez donc faire une réaction plus générale au moment de l’injection de l’anesthésique

L’alternative du tatouage au henné : le tatouage jagua

Rien n’est perdu pour les passionnés du tatouage éphémère allergiques ou désireux d’obtenir un tatouage tirant plus dans les noirs que l’orangé, il existe le tatouage jagua.

Il s’agit d’un colorant alimentaire issu d’un fruit et donc 100% naturel.

Il était utilisé il y a bien longtemps par des autochtones pour réaliser des parures sur le corps, en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

1 COMMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here