Tai-chi-chuan : mouvements, histoire et où pratiquer ?

0

Tai-Chi-Chuan

Vous avez très certainement déjà remarqué dans des parcs ou autres, des personnes semblant évoluer au ralenti par leurs mouvements des pieds et des mains.

Ils pratiquent le Tai-chi-chuan, discipline ancestrale chinoise.

Il s’agit d’un art martial qui allie douceur et souplesse et qui séduit de plus en plus. On le pratique même à l’hôpital.

Pourquoi un tel succès ? Quelles sont ses vertus ? Où pratiquer le Tai-chi-chuan ?

Qu’est-ce que le tai-chi-chuan ? Les origines :

Littéralement, cela signifie « Boxe du fait suprême ».

Né en Chine il y a plusieurs siècles, il a été interdit lors de la révolution culturelle avant de faire son grand retour dans les années 80.

C’est devenu depuis, un emblème de la culture chinoise.

Ce n’est ni une danse, ni un sport, mais une lutte contre un adversaire imaginaire.

Sa spécificité réside dans le fait que cet art martial se pratique dans la lenteur pour une pleine maitrise de ses gestes, postures et prise de conscience de son corps, de ses muscles, etc.

Véritable gym douce, le Tai-chi-chuan est aussi une méditation verticale.

La pratique du Taïchi Chuan :

Cette discipline peut se pratiquer par tout le monde, du premier ministre chinois, au commercial parisien, en passant par les astronautes. Débutants et femmes enceintes pourront aussi y trouver leur bonheur.

Elle s’apprend avec le temps et les mouvements doivent être répétés des dizaines de fois.

Elle est donc certes accessible, mais nécessite un entrainement pour assurer une bonne progression. Ce qui plait aux adhérents, c’est son accessibilité. C’est tout sauf une pratique élitiste.

Le gros avantage est qu’il se pratique sans accessoires, n’importe où et par n’importe quel temps.

Voici une vidéo Youtube présentant diverses postures de Taichi :

Le Taïchi à l’hôpital :

Il fait son apparition à l’hôpital en France pour ses vertus thérapeutiques.

C’est une manière de se prendre en main et de devenir autonome, indépendant et plus submergé par la maladie.

La recherche du geste juste permet d’apprendre à utiliser moins de muscles et donc de ne pas se faire mal.

Les pratiquants témoignent que leurs douleurs s’oublient l’espace d’un instant. Les bienfaits sont nombreux.

Où pratiquer le thai-chi près de chez vous ?

Vous trouverez des adresses de cours de Tai-chi ici par la Fédération Française de Wushu, arts énergétiques et martiaux chinois.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here