Tout savoir sur le Soja et ses effets sur la santé

4

le soja et la santé

En Asie, le soja (soy) est cultivé depuis 3 000 ans av. J.-C., mais il est apparu en France dans le début des années 90.

Cette légumineuse se présente sous la forme de graines contenues dans des gousses appelées haricots de soja.

Très riche en protéines, on le retrouve sous de nombreuses formes : tofu (fermenté), miso, jus de soja (lait de soja)

Il est également connu pour avoir fait parler de lui dans le traitement de la ménopause.

L’intérêt culinaire et médical n’est donc plus à faire, mais peut-on en manger sans risque et qu’apporte-t-il vraiment ?

Le lait de soja n’en est pas !

lait de sojaLe terme « lait de soja » porte à confusion, car il s’agit plus exactement de jus de soja.

En effet, le lait de soja ne contient naturellement pas de calcium, contrairement au lait.

Vous trouverez des jus dans le commerce, contenant du calcium, mais ils ont été enrichis.

Ce jus n’est donc pas conseillé et il en va de même pour les enfants.
Il est en effet déconseillé de faire consommer du jus de soja aux enfants de moins de 3 ans, car il ne remplace pas le lait, mais également à cause des isoflavones qu’il contient.

Des études démontrent que de très jeunes garçons ayant consommé du lait de soja et donc des isoflavones, présentent des problèmes de fertilité (nombre de spermatozoïdes) à l’âge adulte.

Les yaourts au soja ou le lait de soja ne vont pas combler les besoins nutritionnels des enfants.

Quel est son intérêt pour la santé ?

gousse de sojaL’intérêt le plus important du soja alimentaire est son effet positif sur des maladies cardio-vasculaires.

Sur le plan nutritionnel, il est très intéressant, car :

  • Il contient des protéines de très bonne qualité biologique (aussi idéale pour les végétariens et végétaliens) : elles sont presque au même niveau que les protéines animales
  • Il contient des graisses d’origine végétale : intérêt dans la prévention cardio-vasculaire
  • Il ne contient pas de cholestérol

Par contre, il ne contient pas de fer, de calcium

Attention : les germes de soja ne sont pas du soja !

Il a été également avéré que les protéines et les isoflavones contenues dans la légumineuse ont un effet relaxant sur la membrane des artères et sur la baisse du cholestérol total et du cholestérol LDL (le mauvais cholestérol).

A propos des risques de cancer du sein :

Par mesure de précaution, il est en effet recommandé de ne pas en consommer ou peu si vous avez ce que l’on appelle un terrain, c’est-à-dire un risque d’avoir un cancer du sein.

Peut-on remplacer la viande par des steaks de soja ?

steack de sojaLe steak de soja est en réalité du tofu qui va être transformé, parfois associé avec des herbes ou du basilique, etc.
Ce steak n’apportera pas du tout la même quantité de fer qu’un steak de viande rouge.

Si la qualité des protéines de ces « soy-steak » n’est pas éloignée de celles des viandes, par contre la quantité de fer est très éloignée.

Si vous décidiez de ne plus du tout consommer de viande rouge, vous devrez rester vigilant quant à votre taux de fer.

Comment le cuisiner :

Sauce soja, tofu, miso, etc. il peut se cuisiner sous différentes formes.

Si c’est un aliment de base de la cuisine asiatique, nous n’avons pas de connaissance en occident pour le cuisiner.
Pourtant, il est très pratique, bon et peut être utilisé dans des recettes traditionnelles.

Découvrez dans la vidéo suivante 3 recettes utilisant le soja :

  • Salade de choux chinois et avocat
  • Pâtes à la carbonara végétal
  • Mousse au chocolat au tofu soyeux

Le soja pour maigrir :

En effet, c’est un aliment peu calorique (20% de graisse insaturée).

Tout dépend comment vous allez le consommer.

Le tofu peut par exemple être frit et il sera alors plus calorique.

Soja et thyroïde ne font pas bon ménage :

Il n’est pas bon pour la thyroïde SI vous avez un déficit de l’hormone thyroïdienne.

En effet, on retrouve dans la légumineuse une enzyme qui bloque la synthèse de la thyroxine.

Le soja contre les effets négatifs de la ménopause ?

Au début des années 2000, les compléments alimentaires naturels à base de soja emportaient un certain succès auprès des femmes ménopausées.

Mais ils font actuellement objet de controverses :

Il faut bien distinguer l’aliment soja des compléments alimentaires !

La réserve est faite sur les compléments alimentaires et non sur l’aliment soja.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

4 COMMENTS

  1. Merci pour cet article assez complet. Même si les bénéfices du soja sur le système cardiovasculaire divisent encore les scientifiques, il n’en reste pas moins un aliment très intéressant d’un point de vue nutritionnel.

  2. Il n’est pas bon pour la thyroïde SI vous avez un déficit de l’hormone thyroïdienne.

    En effet, on retrouve dans la légumineuse une enzyme qui bloque la synthèse de la thyroxine.

    même si l’on n’a pas de terrain prédisposant une déficience thyroidique cela peut donc nous y conduire?
    merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here