Graisses : quelles sont les bonnes et les mauvaises ?

2

graisses bonne et mauvaises

Les graisses sont très souvent associées à des problèmes de surpoids, maladies cardio-vasculaires, etc.

Et pourtant, les graisses sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Les lipides disposent en effet de vertus nutritionnelles variées, mais plus ou moins bonnes.

Les graisses sont indispensables, mais gare aux excès !

D’où viennent les lipides ?

Ces lipides, qui sont des nutriments, on les retrouve dans de nombreux aliments :

  • Sucres
  • Produits laitiers
  • Huiles végétales
  • Etc.

Lors de la digestion, c’est à la sortie de l’estomac que les graisses sont digérées par votre organisme.

Les sucs pancréatiques et les sels biliaires vont alors découper les grosses molécules lipidiques en acides gras. Ces acides vont traverser la paroi de l’intestin et se retrouver dans le sang.

Ces graisses vont être essentiellement stockées dans le tissu adipeux.

Cette graisse est une source très importante d’énergie, car, 1 gramme de lipide produit 1 kilo calorie.

Les différents types de lipides :

Les lipides sont très variés. Parmi les plus connus, on distingue :

  • Acide gras : oméga 3
  • Stérols : cholestérol
  • Triglycérides : stockage des acides gras dans les tissus adipeux

Comment distinguer les bonnes des mauvaises graisses ?

Globalement, on distingue les acides gras d’origine animale et les acides gras d’origine végétale.

Les acides gras d’origine animale :

Ce sont les acides gras saturés.

On les retrouve dans de nombreux aliments :

  • Viande
  • Œufs
  • Fromages
  • Lait
  • Beurre

Les acides gras d’origine végétale :

Ce sont les acides gras insaturés.

On les retrouve dans :

  • Huiles : colza, olive, arachide, noix, etc.
  • Poissons

Si certains acides gras insaturés permettent de lutter contre le mauvais cholestérol, les acides gras d’origine animale risquent de favoriser l’apparition de maladies cardio-vasculaires lorsqu’ils sont consommés en excès.

En cuisine : beurre et huile

D’un point de vue nutritionnel, il vaudra mieux faire cuire sa viande sans beurre et en ajouter une noisette après (froid) plutôt que faire cuire votre viande dans du beurre.

Sachez qu’à poids égal, dans le beurre on retrouve 20% d’eau et dans l’huile on retrouve 100% de lipides. Le beurre apporte d’autres acides gras que ne contient pas l’huile et un apport varié de ces acides n’est pas mauvais pour la santé.

Ceci étant, toute analyse est différente en fonction de chaque individu. En effet, une personne ayant des problèmes d’obésité cardio-vasculaires ou de cholestérol par exemple, ne pourra pas prendre ces considérations à la lettre comme une personne dite « normale ».

Il ne faut pas bannir les huiles !

Les huiles végétales sont indispensables : préférez l’huile de colza ou de noix (riche en oméga 3) et les huiles de mais (oméga 6).

Pour la cuisson d’une viande, vous pouvez utiliser de l’huile d’olive sans risque, c’est une affaire de goût cette fois-ci. Sachez que l’huile d’olive ne contient pas d’oméga 3.

Cuisiner sans huile, sans beurre, sans graisse ne signifie pas que votre cuisine sera moins savoureuse.

En effet, on peut se régaler avec des recettes de cuisine sans gras (salade, mousse au chocolat, etc.) :

Huile de palme = danger ?

L’huile de palme n’est pas une huile dangereuse ou toxique !

Elle apporte en premier composant à plus de 50% l’acide palmitique dont on craint l’excès car il s’accumule partout (dans de très nombreux produits).

 Elle n’est donc pas à conseiller mais pas dangereuse en elle-même.

De plus, l’utilisation d’huile de palme favorise la déforestation. Evitez-la le plus possible.

Qu’est-ce que le régime crétois ?

C’est un régime qui est recommandé chez les malades du cœur (du à une hypercholestérolémie) et qui implique :

  • Beaucoup de fruits et légumes
  • Pas de matière grasse saturée : pas de beurre, …
  • Peu de viande
  • Beaucoup d’huile d’olive

Attention : la consommation d’huile d’olive doit tout de même être restreinte, pas plus d’une cuillère par repas.

Que se passe-t-il si vous ne consommez aucune matière grasse ?

Comme nous vous l’avons expliqué, les matières grasses sont essentielles.

Un enfant qui ne consommerait pas de matière grasse par jour devra très certainement se rendre à l’hôpital.

En effet, les acides gras, pas d’oméga 3 et oméga 6 sont indispensables au même rang que les vitamines.

Une forte carence peut engendrer des déficits cérébraux et plus tard des problèmes cardio-vasculaires. Vous l’aurez compris, c’est donc très grave.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

2 COMMENTS

  1. Article intéressant expliqué simplement .
    Certaines personnes ont des problèmes de cholestérol mais pas de poids. ils suppriment les graisses animales. D’autres de poids mais pas de cholestérol, ils devraient donc réduire dans toutes les graisse (en plus d’une activité physique). Comment faire , dans mon cas, ou il y a et problème de léger surpoids que j’aimerai bien effacer, et problème de cholestérol ? (oui, je sais j’ai pas de chance!) Dois-je réduire sérieusement les graisses végétal et supprimer totalement les graisses animales?
    Courtoisement
    André

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here