Eczéma : prendre soin de sa peau

0

eczemaL’eczéma (ou exéma) peut être plus ou moins sévère.
Il se caractérise par des plaques rouges, des démangeaisons et souvent une peau plus sèche.

Les personnes qui en souffrent ont en réalité une peau plus poreuse, ce qui laisse plus facilement pénétrer les différents allergènes dans le corps.

Nous allons donc voir ensemble quelles sont les origines de l’eczéma, le traitement par cortisone, etc.

Les différents types d’eczéma :

Il existe différents types d’eczéma :

  • L’eczéma de contact : il touche les adultes et agit comme une allergie au contact d’une substance sensibilisante
  • L’eczéma atopique : il est d’origine génétique. Il s’agit ici d’un eczéma que l’on retrouve couramment chez les jeunes enfants de famille allergique

L’Eczéma peut apparaitre n’importe où sur le corps.

Quand survient l’eczéma ?

On appelle parfois l’eczéma : « Maladie du nourrisson ».

En effet, 70% des eczémas vont apparaitre pour la première fois autour de l’âge de 6 mois.

C’est plus précisément entre 6 mois et 3 ans que vont se manifester les signes de l’eczéma, avec des poussées et des phases de rémission.

Facteurs d’apparition :

Le consensus consiste à reconnaitre qu’il y a une forte probabilité à ce que le stress soit un facteur déclenchant.

Bien entendu, certaines personnes ont un terrain si un ou plusieurs membres de leur famille sont allergiques et/ou ont de l’eczéma.

La dyshidrose : l’eczéma des mains

C’est une forme d’eczéma localisée sur la face latérale des doigts.

Il peut être d’origine d’un eczéma atopique, ou dû au contact, soit à « ? » (une variable non connue à ce jour). En effet, il y a une part de mystère, car on n’explique pas aujourd’hui les origines de 100% des eczémas.

Pour ce type d’eczéma il existe des traitements préventifs et curatifs.

Si l’eczéma touche plus les enfants, il peut persister chez certains adultes.

Découvrez le cas d’un eczéma chez une adulte :

Les traitements :

Si suivre son traitement peut paraitre plus que logique, les spécialistes évaluent à 30% le nombre de personnes qui ne suivent à la lettre les traitements contre leur eczéma.

La cortisone :

Elle est souvent prescrite.
C’est un traitement efficace et à la fois l’obstacle majeur de l’adhésion au traitement par les patients. On parle d’ailleurs en Angleterre de « corticophobie ».

Beaucoup de personnes, de médecins, de pharmaciens, etc. confondent la cortisone que l’on prend par voie orale ou par crème.
Or, lorsqu’on traite un enfant qui a de l’asthme par de la cortisone, on n’hésite pas une seconde, ce qui n’est pas le même réflexe pour traiter l’eczéma… à tort !

D’autant que dans le cas de l’enfant, la quantité de corticoïde du traitement correspond à un an de cortisone en crème…

Cette crainte est donc exagérée !

Parfois, la quantité de crème utilisée n’est pas suffisante, relançant l’eczéma et donnant l’impression que le traitement n’a pas fonctionné. Les personnes touchées vont alors se désespérer et abandonner leur traitement.

Écoles d’éducation thérapeutique :

Il existe aussi des cours d’éducation thérapeutique, une quinzaine d’écoles en proposent afin d’apprendre à toute la famille les bons gestes pour vivre avec cette maladie.

Voici une vidéo illustratrice d’un cours pour les enfants et les parents sur les bons gestes à avoir face à la maladie :

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le ! 

Partagez

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here