Comment bien choisir son miel pour ses vertus ?

1

vertus du mielAppelé « nectar des Dieux« , le miel était utilisé autrefois dans les rituels religieux, les Égyptiens en embaumaient même leurs morts.

Chez les Hébreux par exemple, la terre promise était celle où coulait le lait et le miel.

Miel d’acacia, de trèfle, de romarin, de fleurs sauvages, de tilleul, de lavande, il existe à ce jour des dizaines de variétés de miels.

Substance sucrée, fabriquée par les abeilles à l’aide du nectar des fleurs.

Au delà d’avoir un très bon goût, le miel soigne et ses vertus thérapeutiques sont nombreuses.

En élément nutritif, en antioxydant, antibactérien, antiseptique, le miel a toujours été très utilisé pour soigner les gorges enflammées, mais également pour soulager les brulures et aider à cicatriser les plaies.

Qu’est-ce qui détermine la qualité du miel ?

Contrairement à une idée reçue, il ne faut pas opposer les miels produits en petites quantités aux miels produits plus industriellement.

La quantité ne fait pas la qualité !

Le facteur qualité dépend de l’environnement des abeilles.

Il n’existe pas de miel industriel en France.

La qualité du miel français est quasi parfaite.
Sachez qu’il existe très peu de fraudes sur le miel et lorsque cela est le cas, le miel provient de pays où la législation encadre bien moins le produit.

Le miel de Chine a été interdit pendant quelques années…

Analyse de la composition du miel :

Les vertus du miel :

On connait ses vertus thérapeutiques depuis au moins 1700 av J-C. et de manière scientifique depuis le siècle dernier.

Un de nos articles sur les vertus du miel est disponible ici.

Du miel pour éviter la gueule de bois ?

Ce n’est pas une légende urbaine, consommer du miel le matin après une soirée arrosée permet d’augmenter la vitesse d’élimination de l’alcool.

Comment conserver son miel ?

choisir son mielLorsqu’un pot de miel est conservé dans un placard à l’abri de la lumière, on peut conserver son port de miel 2 ans (selon la législation française), pour une consommation, même s’il a été ouvert.

Passé ces deux années, le goût peut changer et sa texture également.

Ne congelez pas votre miel, car il perdrait alors ses vertus vitaminiques.

Par contre, vous pouvez conserver votre miel pour des vertus thérapeutiques, tant qu’il est conservé à l’abri de l’humidité des rayonnements UV (préférez les pots opaques plutôt qu’en verre) et de la chaleur.

Le miel pour les enfants :

Le miel est simplement contre-indiqué pour les enfants de moins de 1 an, car leur flore immunitaire trop immature pour contrer certains germes, notamment le clostridium-botulinum qui peut être présent dans certains miels.

C’est donc un principe de précaution.

Différence entre gelée royale et miel ?

Ces deux produits n’ont rien à voir.

La gelée royale est une sécrétion de l’abeille à partir de glandes que l’on appelle hypopharyngiennes.

C’est une substance qu’elles élaborent pour nourrir toutes les larves qui vont devenir des abeilles.

La reine sera nourrie toute sa vie de gelée royale, expliquant son formidable développement.

La gelée royale contient énormément de :

  • Acides gras
  • Acides essentiels
  • Vitamines B
  • Etc.

Les effets sur la santé et principalement sur le cerveau sont bien connus.

Par contre en terme de goût, si le miel est bien gustatif, la gelée, elle, n’est pas un produit gustatif.

Manger trop de miel est-il dangereux pour la santé ?

Il n’y a pas de surdosage, par contre, d’une personne à une autre, la sensibilité est différente.

Certains en effet le tolèrent moins bien sur le plan digestif.

L’indice glycémique (capacité à faire varier la glycémie dans le sang et l’insuline) du miel est assez bas, donc le miel est tout de même plus intéressant que le sucre.

On retrouve 2 sucres monosaccharides principaux dans le miel :

  • Fructose
  • Glucose

Contrairement à la confiture ou les autres sucres où l’on retrouve essentiellement du saccharose utilisant donc beaucoup d’insuline.

Le miel est-il cancérigène ?

C’est un point épineux, car certaines études ont démontré que le miel de manuka (contenant beaucoup de méthylglyoxal).

Si le méthylglyoxal est très antibactérien, il est aussi très oxydable et instable. On peut observer des dommages au niveau de l’ADN et des dégénérescences chez les personnes âgées.

Malgré ses vertus thérapeutiques, nous disposons tellement de variétés en France que nous vous déconseillons de consommer le miel manuka, qui en plus coûte cher.

L’impact de la pollution sur le miel :

En effet, la pollution de l’air et du sol pose un gros problème.

Préférez les miels biologiques, car l’abeille va butiner un peu partout.

Dans la législation, les ruches ne doivent pas être placées à moins de 3 kilomètres d’une zone classée polluée et ne doivent pas être à moins de 1,5 kilomètre d’une zone traitée aux pesticides.

Nous vous conseillons ce livre passionnant : « Le miel dans votre pharmacie »

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

1 COMMENT

  1. Merci pour l’article, ce que je connais est que le miel de sidre est considéré l’un des meilleurs variétés des miels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here