Chicha plus toxique que la cigarette !

1

chicha-narguilé plus toxique que la cigarette

Pratique conviviale de plus en plus rependue en France, la consommation de chicha que l’on désigne aussi sous le nom de narguilé, réputée plus douce que la cigarette et souvent aromatisée, ces pipes à eau apparaissent à première vue moins dangereuses.

Et pourtant, de récentes études viennent de démontrer qu’elles feraient inhaler 25 fois plus de goudron qu’une cigarette.

Cigarette ou chicha, 2 façons très différentes de consommer du tabac.

Quelles sont les différences entre fumer une cigarette et un narguilé ?

Quels sont les risques de fumer la chicha ?

Mais quelle est la pratique la plus nocive ?

De récentes études ont démontré que la pipe à eau serait plus nocive que la cigarette.

Des chercheurs américains de l’École de médecine de la Pittsburgh University (USA) ont démontré qu’une séance de narguilé expose le fumeur à (comparativement à 1 cigarette) :

  • 125 fois plus de fumée
  • 25 fois plus de goudron
  • 10 fois plus de monoxyde de carbone

Une séance de narguilé, où l’inhalation est plus longue et plus profonde reviendrait à fumer l’équivalent d’1 paquet de tabac !

2005 : Étude de l’OMS

En 2005 l’OMS avait déjà rendu un rapport sur la toxicité du narguilé.

Elle avait noté la présence de :

  • Métaux lourds
  • Monoxyde de carbone
  • Substances chimiques cancérigènes
  • Nicotine suffisante pour créer une dépendance

Elle avait conclu qu’une séance de 20 à80 minutes, un fumeur de chicha inhale l’équivalent de ce qu’inhale un fumeur de cigarettes qui consommerait 100 cigarettes ou plus…

2012 : Étude scientifique dans Respirology

En 2012 une étude avait été publiée dans la revue scientifique Repirology, alertant sur le danger du narguilé pour la santé.

Dans cette étude iranienne sur 2 années avaient été regroupés 3 groupes de fumeurs habituels :

  • 57 fumeurs de chicha
  • 30 fumeurs de cigarettes qui inhalent profondément
  • 51 fumeurs de cigarettes qui inhalent « normalement »

Les 2 premiers groupes étaient les plus touchés par des phénomènes comme :

  • Les sifflements respiratoires
  • La gêne respiratoire ou toux

Le 3ème groupe en était aussi touché bien entendu, mais moins.

Cette gêne respiratoire est observée chez 36,8% des fumeurs de chicha et 40% des fumeurs de cigarettes, inhalant profondément.

En inhalant « normalement », on obtient 29% des fumeurs de narguilé et 13% des fumeurs de cigarettes.


Le tabac de la chicha

Dans la chicha, le tabac est très souvent parfumé, goût pomme, menthe ou abricot par exemple, et parait plus doux.

Pour les addictologues, les risques sont exactement les mêmes que pour la cigarette.

Les composants sont les mêmes que la fumée de cigarette, on y retrouve :

  • Des composés irritants
  • Des composés cancérigènes

Il y a alors risque de problèmes cardio-vasculaires.

En consultation, on trouve chez les fumeurs de chicha un taux de monoxyde de carbone expiré très élevé.

Quelle différence entre cigarette et chicha ?

La différence majeure entre les 2 modes de consommation reste la fréquence, les addicts à la cigarette peuvent facilement en consommer plus d’une vingtaine par jour, alors que les adeptes de la chicha ne fument pas forcément quotidiennement.

Conclusion :

Les chiffres sont accablants et une seule attitude reste raisonnable, ne jamais fumer la chicha ni de cigarette.

Les défenseurs du narguilé n’ont aucun argument recevable sur le plan de la santé et l’eau ne filtre bien entendu, selon toute logique aucune toxine, qu’on se le dise.

Partagez

1 COMMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here