Massage : les bienfaits du massage

3

massage corps

Thaï, oriental, aux pierres chaudes ou aux huiles essentielles, le massage est particulièrement pratiqué en Asie. Mais il s’est également considérablement démocratisé dans le monde avec l’avènement du bien-être et le développement des Spas.

A la mode dans les instituts et salons de massage, il est également pratiqué en gestes thérapeutiques dans les cabinets des kinésithérapeutes.

Au-delà de détendre le corps, le massage est aussi un instant particulier entre le masseur et le patient ou client. On remarque d’ailleurs que les personnes touchées, massées, se mettent à se livrer bien plus facilement et à parler.

Quelles sont les différences entre le massage du kiné et les autres ?
Quels sont les bienfaits du massage ?
Comment choisir ?

Les différents types de massage :

Il existe une très grande variété de massage : ayurvédique, thaïlandais, californien, etc.

Vous trouverez toutes les spécificités des massages les plus connus dans ce guide du massage qui vous aidrea à trouver le massage qu’il vous faut.

Les techniques proposées sont alors bien différentes dont le plus accessible est :

Le massage californien :

Un « best-seller » du massage !

Il s’agit d’un massage à l’huile de tout le corps, très doux. On considère que c’est le massage le plus accessible pour les personnes qui ne se sont jamais faites massées, car il est garanti 100 % sans douleur. Dispensé partout en France, vous n’aurez pas de mal à trouver un massage californien près de chez vous !

Les rituels :

On retrouve parfois le massage au sein d’un rituel. Il s’agit alors d’un ensemble de soins regroupés dans une prestation. C’est le cas du rituel polynésien :

Qu’est-ce que le massage tantrique :

Très en vogue ces temps-ci, il s’agit d’un massage issu d’une philosophie indienne qui est le tantrisme. C’est une philosophie qui permet de développer l’énergie sexuelle, dans le sens énergie de vie bien sûr !

Il y a malheureusement beaucoup de dérives en Occident, car on a enlevé de ce massage l’approche philosophique pour transformer ce massage en massage érotique.

Contre indications au massage :

Bien entendu, les personnes qui ont des fractures, etc. ne peuvent pas se faire masser.

Le sujet est assez discuté chez les personnes atteintes d’un cancer, car le massage diffuse et on peut imaginer que la diffusion peut diffuser les cellules cancéreuses. Aucune étude ne démontrer quoi que se soit, mais on applique le principe de précaution.

Les techniques de massage doivent être adaptées aux éventuels maux du corps. Par exemple, on ne masse pas de la même manière un tendon s’il est enflammé, un dos qui présente des contractures.

Une femme enceinte peut tout à fait bénéficier d’un massage. C’est même recommandé.

Le massage et la douleur

Un bon massage ne fait pas nécessairement mal ! Il s’agit avant tout d’un pur instant de relaxation qui apporte de la détente et du bien-être.

Par contre, le massage dispensé par un kiné dans un cadre médical peut faire mal si l’on va chercher des contractures profondes. C’est un mal pour un bien dans ce cas-ci.
De même si le masseur kiné doit masser un tendon enflammé, il applique alors un massage très précis sur le tendon pour lui redonner une circulation sanguine et cette technique est très douloureuse. Cette douleur est toujours accompagnée d’un bienfait ensuite.

Il est vraiment rare de faire du mal avec un massage, à moins d’être violent et donc mal dispensé.

Le terme « massage » est-il réservé aux kinés ?

Je dirais non. En effet si c’est un sujet à polémique pour certains, il n’en est rien en réalité.

Dans la bouche et l’esprit des gens, on parle de massage et très rarement de « modelage », terme que l’on avait créé pour les masseurs et masseuse non-kiné et surtout pour faire plaisir à ces derniers.

C’est pour cela que cette fausse polémique n’a aujourd’hui plus de sens.

La réalité est la suivante : Il y a des personnes qui massent très bien et qui ne sont pas kinésithérapeutes et qui offrent beaucoup de bien.

La différence entre un masseur non-kiné et le kiné :

Durant leurs études, les kinésithérapeutes ont appris l’étude du corps humain, la physionomie, … et surtout dispose de grandes connaissances sur la pathologie et ils savent découvrir avec leurs mains, des choses que peut être, un masseur non-kiné ne percevrait pas.

D’une manière générale le masseur non-kiné dispense des massages de bien-être.

Dans un cas plus important ou d’ordre de la santé, le client ou patient est orienté vers un masseur kinésithérapeute, tout simplement.

Les kinés peuvent-ils dispenser des massages bien-être ?

Oui, il y a des kinés qui pratiquent le massage bien-être qui peut être pris en charge par la sécurité sociale, à des patients très stressés ou qui ne vont pas bien. C’est alors un acte thérapeutique !

Pour ce massage thérapeutique, il faut alors une prescription de votre médecin.

Si vous souhaitez un massage juste pour le plaisir, l’acte est alors non-thérapeutique et donc pas pris en charge.

Combien coûte un massage :

Globalement tout dépend du type de masseur.

Pour un massage bien-être d’1 heure, dispensé par des masseurs non-kinés il faut compter :

  • Pour un masseur indépendant : environ 60 € minimum
  • Dans un institut moyenne-gamme ou haute-gamme : environ 85 à 95 € minimums
  • Dans les hôtels de luxe ou Spa : 150 à 180 € minimums.

Le prix d’un massage chez un kiné :

Les prix varient plus, mais on trouve des massages bien-être d’1 heure à environ 60 €.

Le massage des bébés ou nourrissons :

massage bébéIl est très conseillé et pour tous les bébés. Comme le massage bien-être, il n’est pas du tout nécessaire d’attendre d’avoir un mal quelconque pour en profiter.

Le massage pour bébé permet, au-delà de détendre les enfants, de créer un contact par le toucher entre le père et/ou la mère et l’enfant et de renforcer les liens.

De plus, les bébés sont hyper sensibles au toucher.

En effet, les touchés sur la peau des bébés sont amplifiés jusqu’à 100 fois, car dans leur peau il y a une abondance de récepteurs que l’on appelle les corpuscules de Meissner.

Chez le bébé, ces récepteurs sont 5 fois plus abondants que chez l’enfant de moins de 3 ans que chez un adulte !

La peau des bébés possède 80 corpuscules de Meissner par millimètre carré de peau, contre 20 chez les adultes et 4 chez les personnes âgées…

Les corpuscules de Meissner permettent au bébé de sentir les moindres mouvements sur leur peau, ce qui explique qu’ils réagissent beaucoup aux mouvements et aux touchers.

Il faut donc toujours choisir du linge et vêtements doux pour les bébés. Par exemple, à la sortie du bain, préférez une cape de bain éponge toute douce afin de lui procurer une sensation agréable et rassurante.

Masser un ou une inconnue n’est pas difficile :

C’est une question qui revient souvent. Si certaines personnes préfèrent se faire masser par un homme ou une femme, c’est surtout, car il subsiste des croyances que le masseur pourrait avoir des pensées particulières, comme un homme sur une femme, ou un homme sur un homme. Vous remarquerez que le problème c’est l’homme  car une femme qui masse un homme n’a jamais soulevé un quelconque problème ! 😉

C’est pourtant une erreur, il faut bien prendre en considération que le toucher du masseur est totalement neutre et bienveillant, donc il n’y a aucune ambigüité, que le massage se pratique à l’huile, habillé(e) ou non, etc.

Le geste est ferme, ce qui n’a rien à voir avec des effleurements ou de la caresse.

Le plus important est d’apporter des bienfaits à la personne qui profite du massage.

Les accessoires de massages vendus dans le commerce :

Pour nous, passionnés du massage, ils ne sont pas très efficaces et surfent surtout sur une mode. Le plus important dans le massage c’est ce sens du toucher, le contact entre les mains du masseur et le corps de la personne qui en bénéficie. Dans le massage, « toucher » c’est aussi être touché !

Toucher avec les mains permet d’obtenir un ressenti total de ce qui se trouve sous les mains, qui se fait masser. La différence entre des mains et des accessoires de massage est donc incomparable !

pochonsPar contre, certains masseurs utilisent des accessoires. Car oui, tous les accessoires ne se valent pas !
Par exemple, on peut utiliser des pochons dans un massage.

On les chauffe et au contact de la peau, ils ouvrent tout de suite les pores et la peau profite alors tout de suite des bienfaits des plantes aromatiques ou médicinales contenues dans les pochons, ce qui favorise la relaxation.

Que faire lorsque l’on a mal quelque part ?

Il y a différentes méthodes de bases.

Pour une contracture, il faut plutôt appuyer fort dessus… C’est efficace même si ça fait mal. On peut aussi frictionner le muscle dans le sens longitudinal.

À un moment on sent que ça lâche !

S’il s’agit d’un point inflammatoire, on peut aussi appuyer fort si on ne comprend pas parfaitement d’où vient le mal. Ne prenez pas de risques. Si c’est inflammatoire, préférez frictionner plutôt.

D’une manière générale, si vous ne maitrisez pas votre sujet, préférez faire une radio, voyez un médecin, un kiné.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

3 COMMENTS

  1. Il est reconnu que le massage détend les nœuds musculaires et déstresse le corps et l’esprit, pour cela, il faut se fier aux professionnels

  2. Merci pour ces informations sur le massage ! Le massage traditionnel sert à me détendre occasionnellement et je trouve ça bien d’en savoir un peu plus ! 🙂 Je vais d’ailleurs souvent à mon spa privatif sur Paris qui aide beaucoup à détendre aussi haha

  3. Le massage californien est vraiment un modelage car agréable mais superficiel. Le massage thai est lui de par ses racines plus axés sur la restauration d’une bonne souplesse des muscles, fascias, articulation et basé sur une philosophie de circulation de l’énergie. La masseuse cherchera donc les zones de blocage pour restaurer ces flux qui sont souvent au niveau du dos mais aussi du ventre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here