Comment arrêter de fumer ? Les solutions !

2

dangers de la cigarette

La France est composée d’environ 15 millions de fumeurs et plus de 35,5 millions de personnes déclarent avoir testé 1 fois la cigarette dans leur vie.

Les campagnes contre le tabac sont si peu efficaces et faibles en budget que le tabac continue de tuer. On compte environ 10 000 décès chaque année.

Arrêter de fumer devient une problématique financière, de santé, physique, etc.

Suite à notre article sur les industries du tabac qui continuent de tuer et de se remplir grassement les poches, nous abordons cette fois-ci l’aspect le plus positif : arrêter de fumer.

Rappel du contenu d’une cigarette :

Une cigarette contient plus de 4 000 substances chimiques dont :

  • Le mercure
  • L’arsenic
  • L’acétone
  • L’ammoniac
  • Le plomb
  • Le Polonium 210
  • Le monoxyde de carbone
  • La nicotine
  • Des goudrons
  • Etc.

Les substances appartenant à la famille des goudrons favorisent même l’apparition de certains cancers.

La nicotine, composé le plus connu du tabac a un rôle négatif sur la pression artérielle en provoquant une accélération du rythme du cœur et en détériorant les artères et est surtout connue pour créer un effet de dépendance au tabac.

Nicotine = « plaisir »

Après avoir traversé vos poumons, la nicotine pénètre dans le sang. En arrivant au cerveau, la nicotine va donc se fixer sur les récepteurs de vos neurones, va déclencher un signal pour libérer de la dopamine. Cette dopamine va alors stimuler un réseau de neurones spécialisés que l’on appel « le système de la récompense« .

En gros, à chaque bouffée de cigarette le fumeur ressent une sensation de bien-être et de plaisir, éphémère.

Combien de temps pour arrêter de fumer ?

Cette question est vague, nous ne pouvons pas y répondre très précisément. Mais nous savons que le temps dépendra de la manière dont le fumeur va vivre l’arrêt du tabac et non en fonction uniquement de sa dépendance.

Plus l’arrêt se fait en douceur mieux ce sera.

Les traitements qui aident les fumeurs à arrêter ont pour principe d’éliminer la sensation bien connue de manque.

En effet, pour certains, le manque peut être réellement douloureux, tant physiquement que psychologiquement.

Le tabagisme est une maladie chronique.

Les professionnels vont alors remplacer dans les moments de manque la cigarette par un comprimé ou un chewing-gum par exemple.

Les solutions pour arrêter de fumer :

Le tabacologue :

1 fumeur sur 2 souhaite en finir avec le tabac.

Seuls 2% profitent d’une consultation chez un tabacologue.

Voici le déroulement d’une séance en vidéo :

La gum :

On dénombre 5% des patients qui deviennent accros à la gum, substitut à la nicotine. Le conseil est de diviser la gum en deux pour obtenir moins de substance.

Les patches :

Contrairement à une idée reçue, un fumeur peut fumer avec des patches.

L’essentiel est que ces derniers soient bien dosés, par un professionnel.

Les cigarettes électroniques :

Très à la mode et tout aussi controversées. En effet, nous ne disposons pas d’assez de recul sur les dangers ou la toxicité de la cigarette électronique sur la santé.

En toute logique on peut imaginer que des personnes, dont des jeunes, qui choisissent la cigarette électronique auraient pu ne pas être tenté ni par la cigarette, ni pas la cigarette électronique.

En mars 2013, la ministre de la Santé Marisol Touraine a demandé à ses services des études pour distinguer les risques réels des produits sur notre organisme.

Arrêter de fumer ne fait pas forcément grossir :

Chez une personne normale (rapport poids/taille) qui fume, son poids est toujours un peu dessous d’un poids dit « normal ». De ce fait lorsque le fumeur arrête de fumer, son poids retrouve un niveau normal.

Lorsque vous arrêtez de fumer, il y a 3 règles à respecter :

  • Ne pas être en manque : le plus souvent pour combler un manque les individus mangent, grignotent, etc.
  • Conserver ses substituts nicotiniques le plus longtemps possibles : un arrêt prématuré peut empêcher d’aller au bout d’un traitement (de 5 mois à plus d’1 an chez les gros fumeurs).
  • Se bouger plus que d’habitude : faire un sport que vous aimez, par plaisir.

DVD  :

Nous vous conseillons ce DVD : Arrêter le tabac en douceur 

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

2 COMMENTS

  1. Bonjour
    Il existe une autre solution 100% naturelle et douce . C’est l’aromathérapie qui utilise les huiles essentiels. La méthode et efficace et peu couteuse.

  2. J’ai essayé la cigarette électronique et j’avoue que je n’ai pas vraiment réussi à arrêter de fumer. Elle sèche la gorge et en plus, les besoins en nicotine ne sont pas réellement comblés à moins de fumer tout le temps. La seule méthode que je continue toujours en ce moment est l’hypnose. Je commence à avoir des résultats positifs, j’ai réussi à diminuer le nombre de cigarettes que je fume et j’espère continuer dans ce sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here