L’acupuncture : comment ça fonctionne ? Est-ce efficace ?

2

acupunctureL’acupuncture est de plus en plus intégrée à la médecine moderne en complément de traitements médicamenteux (rhumatologie, anesthésie, etc.).

En cancérologie, elle est parfois utilisée pour soulager des effets secondaires de la chimiothérapie.

Que l’on y croie ou pas, elle vaut vraiment le détour !

L’acupuncture dans l’histoire :

Pratique chinoise, branche de la médecine traditionnelle, pratiquée depuis 5 000 ans, elle consiste à implanter de fines aiguilles à des fins thérapeutiques.

Les premiers textes qui décrivent cette pratique datent de 580 avant J-C.

Étymologiquement, acupuncture se dit « acupunctura » en latin, « acus » signifiant aiguille et « pungere », piquer.

En 2010, elle a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Principe de l’acupuncture :

aiguille acupunctureElle repose sur une vision globale et énergétique du corps humain.

Selon la pensée orientale, une énergie vitale, le Qi (prononcé « chi »), circule dans tout notre organisme le long de méridiens.

Les méridiens sont comme des autoroutes qui parcourent notre corps, en suivant un trajet précis.

On compte 12 méridiens principaux dont chacun a de multiples ramifications. Cet ensemble de méridiens forme le système méridien.

Ces systèmes vont en fait relier les différentes parties du corps, vont établir des connexions entre les organes et les points d’acupuncture à la surface du corps.

On ne peut pas identifier ces méridiens comme on pourrait le faire avec des veines ou  des nerfs.

La médecine chinoise considère les maladies comme des blocages de l’énergie vitale.

Il faut alors rééquilibrer cette énergie par l’implantation d’aiguilles dans des points spécifiques : les points d’acupuncture.

Les aiguilles sont piquées dans la peau, ou selon les spécialités, jusqu’à  8 cm (dans le muscle par exemple). En effet, il existe différentes techniques.

Mais, l’acupuncture ne fait jamais mal et est sans risques !

Les aiguilles sont à usage unique.

Une séance peut durer entre 45 minutes et 1 heure et coûte environ de 35 € à 75 €.

L’acupuncture, ça fonctionne ?

Pas de « miracle » dans cette pratique.

L’acupuncture répond a certaines situations dans différents domaines.

En effet, les acupuncteurs ne sont pas tous généralistes, beaucoup sont spécialisés. Par exemple, un acupuncteur spécialisé en oncologie, etc.

98% des acupuncteurs en France sont des médecins généralistes et traitent donc dans sa globalité le corps humain.

En France, l’exercice de l’acupuncture est réservé aux médecins.

Elle d’élargie maintenant aussi aux sages femmes et bientôt aux infirmières !

On utilise déjà l’acupuncture durant la grossesse.

C’est pourquoi de nombreux médecins suivent des formations en acupuncture :

Certains évoquent un effet placébo. Cet effet peut être par ailleurs appliqué à toute forme de médecine. L’essentiel étant les résultats, que l’on y croit ou non, on peut être bel et bien surpris par les bienfaits de cette technique.

De plus, de nombreuses études scientifiques démontrent que l’on peut obtenir de fabuleux résultats.

En fait, on pourrait dire que des individus sont répondeurs et d’autres non. Dès la première séance, une personne peut répondre à l’acupuncture, tandis qu’il faudra plusieurs séances à une autre personne pour en percevoir les bienfaits et que l’énergie du corps se mette en route.

Généralement on peut compter environ 3 séances pour se rendre compte de la réactivité de votre corps à cette pratique.

Plus tôt vous prenez en charge votre maladie, vos douleurs, etc. meilleures peuvent être les résultats.

Douleurs de dos et du rachis :

L’acupuncture est fortement conseillée pour celles et ceux qui présentent des douleurs du rachis cervical.

En 2013, l’académie de médecine a rendu un rapport qui conseillait cette technique dans le cas de problème de dos et de cou.

Les migraines :

Le terme « migraine » est parfois employé à tort pour des céphalées.

Dans le cas de céphalées, issues le plus souvent d’un dysfonctionnement cervical, l’acupuncture est reine.

En effet, les aiguilles vont alors aller dans les « trigger point », les nœuds musculaires, responsables de ces douleurs.  Associée à un travail postural et de rééducation spécifique.

Au bureau, si vous vous tenez vouté, devant un écran et que vous avez des douleurs cervicales, cela peut être des céphalées.

L’acupuncture en accompagnement d’une chimiothérapie :

La chimiothérapie est un parcours de soins visant à éliminer le cancer du corps.

Il s’agit d’un traitement lourd aux effets secondaires nombreux et difficiles à vivre en plus du poids de la maladie.

Certains praticiens proposent alors de l’acupuncture pour soulager les patients des effets secondaires :

On note que l’acupuncture peut avoir de bons résultats après une chimio, sur la repousse des cheveux (plus que celle des cils).

Selon une étude, l’acupuncture permettrait de maintenir un bon niveau de globules blancs, élément essentiel pour continuer la chimiothérapie.

Après une séance :

De nombreuses personnes se sentent fatiguées après une ou plusieurs séances d’acupuncture.

C’est très certainement la relaxation intense nécessaire durant une séance qui vous met K.O.

Cette relaxation est une part intégrante de la séance.  Certains patients vont jusqu’à s’endormir durant la séance.

Livres sur l’acupuncture :

Nous vous conseillons le très bon livre du Dr Nadia Volf « L’Acupuncture pour les Nuls« , la formatrice que vous avez découverte dans la première vidéo.

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

Partagez

2 COMMENTS

  1. Elle s’avère très efficace ! Je trouve qu’il préférable de recourir à ce type de pratique plutôt que de se retourner vers la chirurgie

  2. Je ne comprenais pas l’acupuncture avant de lire cet article. Je me suis dit, « comment ça se fait que des petites aiguilles dans le corps peuvent améliorer la santé ? » Mais je suis contente de savoir les bénéfices et l’histoire de cette pratique. C’est intéressant que ça puisse même aider avec des migraines. Merci de ce partage !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here